Image: Destination Gstaad / Melanie Uhkoetter

De plus en plus de pratiquants des sports d’hiver en Suisse approuvent l’introduction de prix dynamiques dans les domaines skiables. C’est ce qui ressort de la dernière enquête Demoscope menée pour le compte de Ticketcorner.

Pour la deuxième année consécutive, l’institut d’études de marché Demoscope a réalisé en février 2020, pour le compte de Ticketcorner, une enquête multithématique représentative de la population (Omnibus) auprès d’environ 1’000 personnes de toute la Suisse et de toutes les couches de la population. Les pratiquants actifs des sports d’hiver ont été invités à donner leur avis sur différents aspects de la billetterie de ski, dont le nouveau modèle de prix Dynamic Pricing.

La majorité de la population approuve les prix dynamiques

63 % approuvent l’introduction des prix dynamiques – 6 % de plus que l’année dernière. Cela correspond à une augmentation de plus de 10 %. L’avis du public concernant les prix dynamiques des forfaits de ski est clairement positif.

L’acceptation du nouveau modèle de prix a augmenté dans tous les groupes de population par rapport à l’année dernière, en particulier en Suisse alémanique (+7 %) et dans les ménages aux revenus élevés (+10 %). Les prix dynamiques restent encore plus populaires dans les ménages à faibles revenus (72 %), chez les jeunes (73 %) et en Suisse romande (76 %).

Les expériences positives liées aux prix dynamiques montrent l’efficacité de ces derniers

L’enquête a fourni également des informations sur les raisons de cette approbation croissante. 43 % des sondés considèrent comme un avantage le fait que, grâce aux prix dynamiques, l’utilisation des pistes est mieux répartie. Ils sont même 62 % à apprécier de payer moins cher un forfait de ski par mauvais temps et à être donc prêts à accepter le risque lié au mauvais temps moyennant un prix réduit.

Les expériences vécues par les skieurs avec les prix dynamiques semblent dissiper les réserves envers ce modèle de prix. Seuls 44 % des sondés (année dernière: 60 %) craignent encore de ne pas avoir la flexibilité nécessaire en termes de temps pour profiter des prix réduits. Seuls 27 % (année dernière: 34 %) trouvent injuste que tout le monde ne paie pas le même prix pour un forfait de ski. Un quart des sondés choisissent leur domaine skiable privilégié en fonction du prix, soit deux fois plus que l’année dernière. Et environ la moitié des pratiquant(e)s de sports d’hiver iront de plus en plus faire du ski en semaine ou en basse saison, lorsque les billets sont moins chers.

Les consommateurs et les domaines skiables sont gagnants

L’acceptation des prix dynamiques par la population est confirmée par les résultats des domaines skiables ayant déjà adopté le principe du Dynamic Pricing de Ticketcorner. La société Bergbahnen Destination Gstaad, qui a introduit les prix dynamiques la saison dernière, a enregistré des chiffres de vente supérieurs à la moyenne du secteur (période du 1er septembre 2019 au 31 janvier 2020).

Vidéo: Matthias In-Albon, CEO de la société Bergbahnen Destination Gstaad, à propos de l’introduction des prix dynamiques.

Serge Grand, nouveau directeur Ski chez Ticketcorner depuis le 1er juin 2020 se réjouit beaucoup de cette évolution: «De nombreuses réserves relatives aux prix dynamiques, tant de la part des exploitants de remontées mécaniques que des consommateurs, se sont révélées sans fondement au cours des deux dernières saisons d’hiver. Les skieurs les plus sensibles au prix profitent des prix réduits et la création de valeur des remontées mécaniques augmente. Les clients réservent de plus en plus tôt, ce qui permet d’atténuer le risque lié à la météo. Les domaines skiables qui ont adopté les prix dynamiques bénéficient désormais d’un avantage concurrentiel.»

Sagen Sie Ihre Meinung.