Ticketcorner People – Suisse romande

Il y a du nouveau à l’ouest: Ticketcorner a renforcé son équipe en Suisse romande, qui passe ainsi de deux à quatre collaborateurs. «Depuis toujours, le marché romand est essentiel pour nous. Nous voulons non seulement être présents en Suisse romande, mais nous voulons également des rapports avec des interlocuteurs directs aussi étroits et personnels que possible afin de pouvoir répondre directement à leurs besoins», indique le CEO de Ticketcorner, Andreas Angehrn. C’est pour cette raison qu’ont été renforcés les effectifs du bureau de Lausanne, qui compte désormais quatre collaborateurs.

Daniel Donné est présent dans l’entreprise depuis 16 ans. Le dirigeant de Ticketcorner Romandie s’occupe principalement du marketing et des organisateurs. «Chaque jour est différent et spécial. Nous travaillons avec des émotions – nous traitons des événements, des festivals, des manifestations sportives, des concerts. Chaque jour nous réserve de nouveaux défis, c’est génial. Nous nous efforçons quotidiennement de satisfaire les besoins et désirs de nos clients actuels – et, pour y arriver, de trouver de nouveaux partenaires.»
 
«Dans notre équipe, je suis Charlie», avoue Daniel Donné. Car, comme dans la série télévisée des années 1970 «Drôles de dames», l’équipe se compose de trois femmes dynamiques et d’un homme. Mais, contrairement au Charlie «invisible» de la série culte qui communique uniquement par téléphone, Daniel Donné est également présent physiquement dans les 100 mètres carrés du bureau de Pully, près de Lausanne. Et il échange constamment avec ses collègues féminines. «Nous avons de bons rapports, nous nous parlons ouvertement, de façon directe et nous échangeons de nombreuses idées ensemble. Ça fonctionne parfaitement!», précise-t-il.
 
Christina Nussbaumer, Promoter Service Consultant (tout à droite sur la photo), travaille chez Ticketcorner depuis 8 ans. Née d’un père autrichien et d’une mère danoise, elle dispose d’une certaine expérience internationale – auparavant, elle était employée au Montreux Jazz Festival. «J’y ai travaillé pendant six ans et j’ai découvert Ticketcorner côté clients d’abord», raconte-t-elle. «Ce qui me plaît chez Ticketcorner, c’est que chaque client est différent. Il faut faire attention aux aspects les plus divers pour répondre aux besoins les plus variés.»
 
Sabrina Schneiter (2e en partant de la gauche sur la photo) est présente dans l’entreprise depuis début 2019 en tant que System Consultant. Auparavant, elle a travaillé pendant 12 ans comme Application Specialist dans le domaine informatique, au sein d’une entreprise qui fabrique des fontaines à eau. «Pour moi, Ticketcorner c’est un nouveau défi, qui me convient très bien. Avant, j’étais très rarement en déplacement, maintenant, je rends personnellement visite aux clients». En Suisse romande, Sabrina Schneiter est responsable avant tout des clients sportifs.
 
Caroline Piccinin (à gauche sur la photo) est également présente depuis début 2019 au poste nouvellement créé de Community Manager Romandie. Auparavant, la journaliste a rédigé des articles sur la culture pour le quotidien Le Matin pendant 12 ans. Encore avant, elle a travaillé en tant que graphiste. En février, elle a lancé les activités de réseaux sociaux de la Suisse romande. Elle trouve ce travail passionnant comme elle le précise: «Nous développons sans cesse de nouvelles idées pour présenter des contenus utiles et intéressants.» Désormais, elle s’occupe également de la réalisation de vidéos. «C’est vraiment plaisant», indique-t-elle, «et je suis très bien épaulée par Tinus Meier et Martina Stadelmann ainsi que toute l’équipe des médias sociaux de Rümlang.»

Charlie doit aussi passer l’aspirateur parfois​
 
Le bureau de Lausanne se trouve à 229,5 kilomètres du siège de Ticketcorner de Rümlang – et, entre les deux, il y a le «Röschtigraben» si souvent décrié – est-ce que ça se sent?
 
«Absolument pas», précise Daniel Donné. «Bien au contraire: nous entretenons les meilleures relations avec Rümlang. Malgré la distance géographique, nous nous sentons parfaitement intégrés. Cela fonctionne très bien depuis de nombreuses années déjà. A la direction comme dans toute l’équipe de Rümlang, nous bénéficions d’un grand soutien – on écoute les besoins et les intérêts de la Suisse romande.»

Qu’est-ce qui change au bureau Ticketcorner de Pully par rapport à celui de Rümlang? «Nous n’avons pas de personnel d’entretien – mais nous avons un aspirateur. Une fois par semaine, l’un d’entre nous doit le passer», sourit Daniel. Et pendant la pause de midi ou après le travail, ils vont souvent jouer au minigolf. «Nous serions très contents que nos collègues de Suisse alémanique viennent participer à un tournoi d’entreprise», indique Daniel Donné.


Sagen Sie Ihre Meinung.